Accueil
page
pathologies blocage drainage lymphatique
immobilisation permanente
traumatismes répétés
kystes
autres effets
parturbateurs endocriniens
augmentation chaleur du sein
hypoxie tissulaire
étude contradictoire
pathologies blocage drainage lymphatique
norme sociale
page
Faux besoin

dress to kill
dress to kill

Des perturbateurs endocriniens

présents dans les soutiens-gorge

       Les perturbateurs endocriniens (PE) sont des substances chimiques d'origine naturelle ou artificielle étrangères à l'organisme. Elles peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire des effets néfastes sur l'organisme d'un individu ou sur ses descendants.

( OMS , 2002).

       Prix mondial d’endocrino-pédiatrie en 2011, le professeur Charles Sultan dénonce depuis des années les effets des produits toxiques sur la santé.

       Les soutiens-gorge sont de nos jours fabriqués en quasi-totalité en chine et ce pays n’est pas soumis aux mêmes normes qu'en Europe sur les produits toxiques. .

       Les usines chinoises utilisent une centaine de produits chimiques différents lors de leur fabrication, et ils contiennent notamment du nonylphénol, un perturbateur endocrinien dont l'utilisation est interdite en Europe, mais encore autorisée dans les produits importés.

       Pour Oeko-Tex, tant qu'ils restent en dessous des seuils autorisés, il n'y a pas de risque. Mais ce n'est pas l'avis de tous les spécialistes.

       Elle est problématique pour 3 raisons:

       1/ Les produits chimiques sont en contact avec la peau.

       2/ Ils sont en contact avec une glande cible.

       3/ La contamination va durer des années car notre société a érigé le port du soutien gorge en une norme sociale. Donc même si le toxique est à des concentrations faibles, c'est la durée de l'exposition qui sera nocive.

       Les perturbateurs endocriniens prennent la place des œstrogènes, ils diminuent les défenses immunitaires et certains, cancérigènes, pénètrent par la peau des seins en contact permanent avec le soutien gorge.

       Supprimer son soutien-gorge c’est aussi supprimer les produits toxiques des textiles qui pénètrent en permanence dans les seins.

       De plus, en déréglant le système hormonal, ces produits feraient grossir la glande mammaire. Selon le médecin, ce n'est pas un hasard si les fabricants vendent de plus en plus de grandes tailles. Cette évolution morphologique serait liée à cette exposition aux perturbateurs endocriniens. Les conséquences peuvent être graves.

       Ces produits, en mimant l'action des oestrogènes, et plus précisément pendant l'adolescence, au moment où la glande mammaire se développe, constituent un facteur de risque de transformation cancéreuse de certaines cellules de la glande mammaire, et donc c'est un risque de développer un cancer du sein.

       On savait les perturbateurs endocriniens présents dans notre environnement, mais pas si près de notre corps !

       Ce reportage est passé à la télévision sur France 5, le 19 avril 2015…

  

Haut de page